Nous constatons une baisse de l’internat classique de semaine et des augmentations manifestes d’aménagements d’accueils modulables. Aujourd’hui, les demandes d’internat de semaine (du lundi au vendredi) sont principalement de deux ordres : soit l’internat répond à un éloignement géographique, soit, une aide éducative est indiquée (carences éducatives dans le milieu familial, vie relationnelle et sociale complexe, incapacité à vivre en groupe et parfois une intolérance à la frustration).